L'assistance au suicide organisée: Quelle place donner au droit?

  • Benedetta S. Galetti

Abstract

Durant les dernières décennies, les cas d'assistance au suicide n'ont fait qu’augmenter. Ce développement a été rendu possible essentiellement par l'activité des associations d'aide au suicide et l'interprétation que la jurisprudence et la doctrine ont fait de la réglementation pénale en vigueur. Bien que le droit suisse de l'assistance au suicide est l'un des plus libéraux que l'on connaisse aujourd'hui, les partisans de la mort provoquée demandent depuis des années la reconnaissance d'un véritable droit à la mort. Le cadre qui en résulte de ces faits est préoccupant. Il s'avère essentiel de réaffirmer la nécessité d'une interprétation originaire du droit suisse de l'assistance au suicide, de réaffirmer le droit de chacun au respect de la vie et l'interdiction absolue de nuer et, enfin, de favoriser les soins palliatifs.

Veröffentlicht
2020-03-09
Ausgabe
Rubrik
Strafrecht | droit pénal | diritto penale | criminal law